porteNINOVEpoort www.bruxel.org


Mise en forme <Lieven SOETE

Les grands boulevards reprofilés
UN ARTICLE DE MARTINE DUPREZ  | LE SOIR - JEUDI 23 SEPTEMBRE 2004

Les grands boulevards de la capitale vont, dans les prochaines années, subir une profonde mutation.
Selon une philosophie commune: celle inspirée par le plan de mobilité adopté par le collège de la Ville de Bruxelles. Elle tend à réduire l'impact de la voiture au profit des usagers faibles (piétons et cyclistes) et à redonner une qualité de vie meilleure aux habitants.

Avenue de Stalingrad
Première artère à bénéficier d'un réaménagement, l'avenue de Stalingrad. Les travaux (3,3 millions d'euros), initialement prévus à partir du 15 octobre, démarreront en réalité le 15 novembre pour s'achever mi-2005. Ce retard provient d'un problème de livraison des pierres bleues, précise Henri Simons, l'échevin bruxellois de l'Urbanisme.
Le chantier se déroulera par phases, en commençant par la place Rouppe, de manière à ce que les travaux soient terminés à cet endroit pour les fêtes du 1er mai. On conservera des zones de stationnement aux quatre coins de la place. Elles seront bordées d'arbres. Un trottoir traversant, de part et d'autre de la place, permettra aux piétons de poursuivre leur chemin dans l'alignement de l'avenue.
Cette dernière comportera une bande de circulation macadamisée, dans chaque sens, avec un marquage au sol suggérant une bande cyclable. Il faut ralentir la vitesse du trafic, tout en conservant sa fluidité, explique l'échevin. Les autres matériaux? De la pierre bleue pour les trottoirs, des pavés pour les zones de stationnement et de la dolomie stabilisée pour la berme centrale, qui deviendra une véritable allée de promenade. Des bancs publics et des plantations compléteront les aménagements. Les arbres seront distants de 12 mètres, afin d'empêcher désormais le stationnement des cars.
Pour répondre à la fontaine de la place Rouppe, une oeuvre d'art sera installée, du côté de la gare du Midi. Le comité des arts urbains de la Ville a sélectionné une sculpture de l'artiste espagnol Emilio Lopez-Menchero : un porte-voix géant en acier inoxydable. L'avenue de Stalingrad est une entrée dans la ville pour les gens qui sortent de la gare, commente l'échevin. L'oeuvre traduira l'esprit d'accueil et de tolérance de Bruxelles.

Les boulevards du centre
La Ville planche aussi sur l'avant-projet de réaménagement des boulevards du centre (axe Anspach-Max).
Le principe est toujours le même, poursuit Henri Simons. Un large trottoir, une bande de stationnement agrémentée d'arbres, une bande de circulation d'environ 4,5 mètres, avec piste cyclable suggérée. Même schéma dans l'autre sens.
Les arbres seront plantés en fausse pleine terre, il existe un espace dans le sous-sol qui le permet, se réjouit l'échevin. Nous pourrons ainsi nous débarrasser des bacs de fleurs, qui brisent la vue des piétons vers l'autre trottoir. Les places qui ponctuent cet axe important du centre-ville (Fontainas, Bourse, De Brouckère) recevront chacune un traitement particulier et redeviendront de vraies places.
Le permis pourrait être déposé fin 2005 et les travaux seraient entamés en 2007. Pas avant, prévoit Henri Simons.

La Petite Ceinture
L'axe (boulevards du 9e de Ligne, Barthélemy et consorts) longeant le canal sera réaménagé par le Fédéral, dans le cadre de l'accord de coopération.
Les deux rives (bruxelloise et molenbeekoise) seront traitées.
La demande de permis devrait être déposée en octobre.

Points forts: la création d'une passerelle (piétons et cyclistes), à hauteur de la rue Sainte-Marie (station Comte de Flandre), enjambant le canal.
Et l'ouverture symbolique du canal sur la ville à hauteur de l'écluse de Molenbeek, où une seconde passerelle permettra aux cyclistes circulant sur la rive molenbeekoise de franchir le canal.
Ces travaux pourraient être entamés fin 2005, courant 2006.

http://www.lesoir.be